Connexion à l'espace client
  • Tout le monde sait que le digital peut accompagner la croissance des entreprises

    Nous savons comment

     
1
/
3
/

Nous sommes

Une palette de solutions digitales à forte valeur ajoutée pour un accompagnement sur-mesure dans la transformation numérique des entreprises.

Stratégie & marketing digital

Click2Cell conseille autour des problématiques de marketing web et mobile, de l’e-commerce et de la transformation numérique.

Design créatif

Une équipe d’experts, plaçant l’UX au cœur de la réflexion et des réalisations graphiques/design pour tous les supports digitaux stratégiques.

Développement multi-écrans

La mission de nos équipes en développement est simple : créer des solutions digitales innovantes et à forte valeur ajoutée répondant à des problématiques spécifiques.

Smart software

Click2Cell s’appuie sur son expertise de pointe des technologies innovantes, au service des usages collaboratifs et de la digitalisation des processus et des services.

Smart Lab

Le Smart Lab Click2Cell s’appuie sur un pool d’experts, de développeurs et de designers afin de devenir une fabrique du digitale à part entière en perpétuelle action.

 

NOTRE APPROCHE SMART MOBILITY

Dernières Réalisations

LFI

EuroCab

Groupe Sofialys

Groupe Look Voyages

Mobile Health

Cyber Group Studios

Franchises fitness

Energies renouvelables

Dernières Actualités

L'actualité Click2Cell

Le marché des applications mobiles pulvérisent à nouveau tous les records

16 avril 2018
Au 1er trimestre 2018, Google Play a réduit de 10 % l’écart qui le séparait d’iOS en matière de dépenses consommateurs dans le monde App Annie, publie les résultats de l’app-économie au 1er trimestre 2018 qui a été le plus gros jamais enregistré dans l’app économie, pulvérisant les records établis au 4e trimestre 2017, tant sur le plan des dépenses consommateurs que sur celui des téléchargements. Les téléchargements iOS et Google Play dans le monde ont d’ailleurs augmenté de 10 % en l’espace d’un an pour atteindre les 27,5 milliards – le plus gros chiffre jamais enregistré en un trimestre. Les dépenses consommateurs dans le monde ont, quant à elles, augmenté de 22 % en l’espace d’un an sur iOS et Google Play, soit un total de 18,4 milliards de dollars. Des chiffres vertigineux, surtout si l’on considère que les données de téléchargements prennent uniquement en compte les installations initiales et non des réinstallations ou des mises à jour. De même, les dépenses consommateurs n’intègrent quant à elles que les chiffres d’affaires iOS et Google Play générés par les achats d’apps, les achats intégrés et les abonnements intégrés. En réalité cependant, le chiffre d’affaires de l’app économie est bien plus élevé encore et comprend les revenus générés par les boutiques Android tierces, le m-commerce (ex : covoiturage, shopping) ainsi que les publicités intégrées. Avec plus de 6,2 millions d’applications disponibles sur iOS et Google Play au 1er trimestre 2018, les applis font désormais partie du quotidien des consommateurs. Un phénomène qui se reflète particulièrement dans leur comportement – l’utilisateur de smartphone moyen passe plus de 3 heures par jour sur les apps et en utilise près de 40 chaque mois. Téléchargements : iOS réduit l’écart avec Google Play Le 1er trimestre 2018 a pulvérisé tous les records en matière de téléchargements Google Play et iOS, avec plus de 19,2 milliards de téléchargements pour le premier, contre 8,2 milliards pour ile second. En un trimestre, iOS a réduit de 10% l’écart qui le séparait de Google Play. Entre le 1er trim. 2017 et le 1er trim. 2018, la part des téléchargements d’applis de shopping a enregistré une hausse importante sur les deux App stores. Le secteur du retail continue de migrer vers les applications, les acteurs du e-commerce et les revendeurs traditionnels mettant les bouchées doubles pour proposer une expérience de shopping mobile optimale, en réponse à l’engouement des consommateurs pour les applis de shopping. Une tendance qui ne peut que se prolonger, à mesure que les acteurs du retail s’adaptent au marché en intégrant le mobile au cœur de leur stratégie commerciale. La hausse sur un trimestre des téléchargements sur les deux App stores est principalement due aux jeux mobiles. Les utilisateurs ont été séduits par les évolutions importantes dans les jeux mobiles, comme l’arrivée du genre « battle royale » par exemple, rendu célèbre par des titres comme PUBG Mobile et Fortnite. Les États-Unis, la Russie et la Turquie ont connu une hausse importante de leurs parts de marché

Les différences en Apple Store et Google Play

16 avril 2018
Appfigures qui a analysé des millions de nouvelles applications iOS et Android publiées au cours des années permet de donner 10 points à connaitre ! Les boutiques d’applications sont-elles toujours en croissance ? Pour répondre à cette question, examinons le nombre d’applications disponibles au téléchargement à la fin de chaque année au cours des dernières années. L’App Store d’Apple et Google Play ont connu une croissance constante jusqu’en 2017, date à laquelle ils se sont séparés. Google Play a continué de croître à un taux plutôt bon d’environ 30% pour atteindre plus de 3,6 millions d’applications. L’App Store d’Apple a cependant été dirigé dans une direction très différente. À la fin de 2017, il y avait environ 2,1 millions d’applications iOS disponibles dans l’App Store, soit une diminution de 5% par rapport aux 2,2 millions d’applications disponibles au début de l’année. Cette baisse est le résultat d’une soumission plus stricte, avec des consignes de révision d’Apple, ainsi que d’un changement technique qui a éliminé de nombreuses anciennes applications qui n’étaient pas mises à jour pour prendre en charge l’architecture 64 bits. Combien de nouvelles applications sont publié chaque année ? Les développeurs Android sont restés productifs et, au cours de la dernière année seulement, ont publié plus de 1,5 million de nouvelles applications. Il s’agit d’une augmentation d’environ 17% d’une année à l’autre, le plus gros bond depuis 2014. Les développeurs d’iOS, par contre, ont libéré 755 000 nouvelles applications en 2017. C’est une importante baisse! 29%, la première baisse depuis le lancement de l’App Store en 2008. Les applications sont-elles portées entre les plates-formes ? le portage des applications d’une plate-forme à l’autre est aussi une source de croissance. Bien que les applications ~ 25k ne soient pas si nombreuses, cela montre que les développeurs franchissent la barrière de la plateforme et étendent leurs applications au-delà de la version d’origine. Encore une fois, Google Play gagne la course. Plus de deux fois plus d’applications iOS sont arrivées sur Android en 2017 que d’applications Android dans l’App Store. Combien d’applications sont multi-plateformes ? Selon l’algorithme de Appfigures qui cartographie les applications sur plusieurs plateformes, environ 450 000 applications sont disponibles pour iOS et Android,cela ne représente que 8,5%. Construire et maintenir une application pour plusieurs plates-formes peut être un vrai fardeau, en particulier pour les développeurs indépendants et les petites équipes. Quels outils non-natifs utilisent la plupart des applications ? Parler de développement multi-plateforme, c’est aborder le développement d’applications non natives – ce qui signifie utiliser un outil tiers pour construire des applications qui peuvent ensuite être publiées sur plusieurs plates-formes avec peu ou pas de changements de code. Il y a quelques outils qui permettent cela, et en utilisant les données SDK, ils ont zoomé sur les applications qui utilisaient ces outils. Voici les outils de développement d’applications non-natives les plus populaires. Cordova et Unity sont ce que la plupart des développeurs d’applications utilisent pour construire leurs applications et jeux non-natifs respectivement. React Native, grimpe lentement dans la liste. Toujours surpris de

Habitudes et comportements digitaux à l’échelle mondiale

21 mars 2018
Le rapport « Global Digital Future in Focus » de comScore est basé sur des données multiplateformes provenant des États-Unis, Canada, France, Allemagne, Italie, Espagne, Royaume-Uni, Argentine, Brésil, Mexique, Inde, Indonésie et Malaisie, afin de mettre en relief les similitudes globales et les nuances locales. Le temps numérique s’est fortement déplacé vers les plateformes mobiles, mais certains marchés conservent des audiences de bureau de taille égale ou supérieure. – Les applications représentent plus de 80% du temps sur mobiles. Les 30 applications les plus populaires représentent entre 41% et 61% du temps total. – L’accès « mobile-only » (via smartphone ou tablette) concerne 70% de la population digitale en Inde et est passé de 22% à 29% au Brésil au cours de l’année dernière. – La messagerie instantanée et les médias sociaux représentent plus du quart du temps passé sur mobiles dans les pays étudiés. Les utilisateurs mobiles consomment 2X plus de minutes par rapport aux utilisateurs de PC Dans ce rapport, le smartphone est la plate-forme principale sur tous les marchés, mais il convient également de noter que même sur les marchés matures comme les Etats-Unis, cette plate-forme continue de réduire ses parts de marché.  

Ils nous font Confiance